Nos domaines d’intervention

Le SYMSAGEB intervient essentiellement sur deux piliers du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux : la prévention et la lutte contre les inondations et la gestion des milieux naturels aquatiques.

Le Boulonnais est très exposé aux inondations, essentiellement causées par les débordements des cours d’eau et le ruissellement sur les versants. Les phénomènes de remontée de nappe sont rares et le territoire est moins exposé aux submersions marines que les zones de polder du Calaisis ou du Dunkerquois.

Les débordements de cours d’eau représentent la cause principale des inondations, notamment sur la partie en aval des fleuves côtiers.  Les communes situées sur le cours aval de la Liane (de Carly à Boulogne), du Wimereux  et de la Slack (basse vallée de la Slack), sont ainsi régulièrement soumises aux submersions par débordement des fleuves et de leurs affluents. Les enjeux correspondent selon les cas à des territoires urbanisés (communes périphériques de l’agglomération Boulonnaise) avec de nombreuses habitations et locaux économiques en zone inondable, tantôt à des centres de village avec quelques habitations exposées, tantôt à des secteurs agricoles où les longues submersions peuvent perturber le déroulement des exploitations concernées.

Le relief prononcé et la nature argileuse des sols du Boulonnais expliquent en partie cette forte exposition aux crues, dans la mesure où les ruissellements se concentrent rapidement vers les cours d’eau. L’imperméabilisation croissante des sols et des choix contestables d’urbanisation par le passé accroissent cette exposition naturelle aux débordements des cours d’eau.

La situation littorale du Boulonnais constitue également un facteur d’aggravation du risque, car l’évacuation des débits de crue est fréquemment contrariée par le niveau des marées. La concomitance des crues et des marées hautes est souvent à l’origine des grandes inondations que le territoire peut subir.

Tous ces éléments rendent les bassins versants du Boulonnais très réactifs face aux phénomènes de crue, et on assiste à des crues rapides, brutales, parfois qualifiées de torrentielles. Ainsi, les importantes crues récentes, survenues en octobre 1981, novembre 1998, novembre 2000, mars 2002, décembre 2006 et novembre 2009, ont marqué les esprits par leurs caractéristiques : rapidité de la montée des eaux (et de la décrue) et importance du débit de crue par rapport au débit moyen.

La gestion des inondations fait ainsi l’objet d’une attention particulière et a été à l’origine de la mobilisation des acteurs locaux pour la mise en œuvre d’un SAGE.

La création du SYMSAGEB résulte ainsi directement de la nécessité de disposer d’une structure publique à l’échelle du SAGE, pour pouvoir mettre en œuvre les actions de préventions des inondations sur l’ensemble des bassins versants (de la source à la mer) en dépassant les limites administratives des communes et des intercommunalités.

L’Union Européenne a fixé aux Etats Membres des objectifs ambitieux dans le domaine de la qualité des milieux naturels aquatiques. La Directive Cadre sur l’Eau du 23 octobre 2000 impose ainsi l’obtention d’un « bon état écologique » à l’horizon 2015 pour la grande majorité des cours d’eau. Les cours d’eau du Boulonnais sont concernés, et l’atteinte d’un bon état écologique passe notamment par la mise en place de plans de gestion pluriannuels pour résorber les dysfonctionnements actuellement constatés sur nos rivières : dégradation des habitats naturels, entraves à la circulation piscicole, érosion et sédimentation excessives selon les sites, manque de végétation sur les rives, etc…

Le SYMSAGEB porte ainsi les plans de gestion des principaux fleuves côtiers du Boulonnais (Liane, Slack et Wimereux et leurs affluents). Ces plans de gestion contiennent des actions en matière d’entretien des cours d’eau, mais aussi et surtout en matière de restauration des écosystèmes. Il s’agit ainsi de projets de plantations sur les rives, d’aménagement des seuils pour rétablir la continuité écologique des rivières (libre circulation des sédiments et des poissons migrateurs), et de lutte contre les espèces invasives.

  • Les autres domaines d’intervention

Concernant les autres volets du SAGE, le SYMSAGEB n’est pas l’interlocuteur privilégié, mais il peut malgré tout intervenir, notamment dans les cas où les problématiques dépassent le territoire des principaux intervenants.

Ainsi, en matière de gestion qualitative des eaux, la lutte contre les pollutions domestiques concerne les collectivités (communes et syndicats d’assainissement) au travers de l’assainissement des eaux usées. De même, la lutte contre les pollutions chimiques intéresse de son côté le secteur industriel, le monde agricole et les particuliers. Le SYMSAGEB effectue des études (analyses d’eau de surface) pour étudier l’évolution de la qualité bactérienne sur les cours d’eau et identifier les possibilités d’amélioration.

En outre, dans le domaine de l’alimentation en eau, les syndicats d’eau sont les structures en charge de la recherche, de la sécurisation, du transport et de la distribution de la ressource. Malgré tout, le SYMSAGEB peut intervenir pour étudier des problématiques à l’échelle de plusieurs syndicats d’eau (interconnexion des réseaux ou partage de la ressource).

  • Lutte contre les rats musqués

Le Symsageb verse une subvention chaque année au GDON du Boulonnais car les rats musqués causent des dégâts sur les berges des cours d’eau.

La subvention versée en 2011 était de 7 000 €.

  • SYMSAGEB : structure porteuse de la Commission Locale de l’Eau du Boulonnais

Le SYMSAGEB est devenu EPTB (Etablissement Public Territorial de Bassin) en février 2012. Par ce changement de statut, il dispose de la compétence et de la légitimité à porter l’animation du SAGE et donc de la Commission Locale de l’Eau qui l’anime. Le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, à l’initiative de la démarche de SAGE sur le territoire et qui portait l’animation du SAGE et de la CLE, a donc passé la main au Symsageb le 1er juillet 2013. Le SYMSAGEB est donc devenu la structure porteuse du SAGE et de la Commission Locale de l’Eau du Boulonnais. Pour toutes correspondances avec le Président (Daniel Parenty) ou l’équipe œuvrant pour le SAGE, une seule et unique adresse !

SYMSAGEB – 5 Rue de l’église 62360 Saint Léonard

 

 

Comments are closed.