Le recalibrage du Canal Napoléon sur la Slack

Sur la Slack, des inondations très importantes se produisaient depuis quelques années sur le territoire de la Basse Vallée (Marais de Bazinghen, Beuvrequen, Marquise et Wimille). Les prairies de fauche se trouvaient ainsi submergées très fréquemment et durablement, ce qui remettait en cause les conditions d’exploitations agricoles de cet espace, ainsi que la qualité et la diversité de la faune et de la flore.

L’une des origines de ce problème venait du rétrécissement constaté sur le Canal Napoléon, le tronçon de la Slack situé entre la basse vallée et l’estuaire, dans la traversée du massif dunaire à Ambleteuse. Sur cette portion d’environ 1 km, la largeur du cours d’eau était par endroit réduite à environ 2m alors que la largeur normale est de 6m.

Pour remédier aux dysfonctionnements sur ce secteur, le SYMSAGEB a entrepris des travaux de recalibrage du Canal Napoléon. Ces opérations ont naturellement été accompagnées de travaux de confortement de la berge en rive droite, car les talus sableux de ce secteur canalisé sont très instables.

Les engins de curage ont circulé dans le lit de la rivière pour ne pas déstabiliser les berges. Les produits de curage et de reprofilage de la berge ont été évacués.

Par ailleurs, le choix du dispositif de confortement de la berge s’est porté vers la technique des pieux métalliques ancrés dans le talus pour apporter la stabilité aux berges concernées par le rétrécissement. Cette technique permet d’allier sécurité, facilité d’intervention et préservation de l’environnement et du paysage. Les pieux ont en effet été enfouis sous terre pour ne pas artificialiser les berges et éviter les atteintes à la qualité paysagère du site.

Après une année complète consacrée à l’instruction administrative du dossier par les services de l’Etat, toutes les autorisations ont été obtenues pour réaliser ces travaux de recalibrage. Le chantier a démarré début septembre 2009 et s’est terminé au printemps 2010. Des plantations d’espèces adaptées aux milieux humides et l’engazonnement des berges ont été réalisés pour compléter le système de maintien des berges.

Les travaux ont permis de restaurer le fonctionnement hydraulique de la basse vallée de la Slack, et les agriculteurs et les élus du secteur ont témoigné de l’efficacité des travaux. Ils ont pu en effet remettre en exploitation les prés de la basse vallée qui n’avaient pu être fauchés depuis plusieurs années en raison des submersions de longue durée.

Pour compléter l’opération, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et le SYMSAGEB apportent actuellement leur soutien à la 6ème Section de Wateringues du Pas-de-Calais pour l’élaboration d’un plan de gestion pluri-annuel des voies d’eau incluant les opérations d’entretien courant des cours d’eau et fossés de la basse vallée de la Slack.

Comments are closed.