Le bassin d’Ecames à Condette

Le chantier d’aménagement du bassin d’Ecames, démarré fin juin 2008, est désormais terminé. L’ouvrage a été achevé en novembre 2008, et a été mis en service dès la crue du 5 décembre 2008 lors de laquelle il s’est rempli en totalité (voir les crues de l’hiver 2008-2009).

L’ouvrage permet désormais de retenir 80 000 m3 pour réduire l’intensité des crues du ruisseau d’Ecames, qui provoque des inondations au quartier de la Place Pauchet à Hesdigneul.

Cet équipement est constitué d’une digue en matériaux d’apport, installée en travers du lit du ruisseau. Le débit « normal » du ruisseau s’écoule au travers de l’organe de régulation, et l’ouvrage provoque le débordement contrôlé des eaux de crues dans les prairies situées en amont de la digue.

Un dispositif de sécurité adapté à une crue millénale a été mis en œuvre : étanchéité du remblai, déversoir de crue, bassin de dissipation de l’énergie de l’eau, protection du talus par une revanche (surélévation du remblai), système de mesure en continu du remplissage de la retenue.

L’ouvrage a été engazonné pour assurer une bonne intégration dans le paysage vallonné du bocage Boulonnais. La zone de remplissage a conservé sa vocation agricole avec un usage en prairie de fauche.

Le SYMSAGEB assure désormais un entretien et une surveillance régulière de cet ouvrage : nettoyage des grilles et enlèvement des embâcles, fauches et tontes des espaces non agricoles, maintenance du matériel.

Le bassin de Longpré, qui devait être aménagé en forêt domaniale d’Hardelot, à proximité du bassin d’Ecames, pour tamponner les crues du ruisseau de Longpré, n’a pas pu être aménagé en raison d’un avis défavorable sur le projet rendu par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) du Nord – Pas-de-Calais. La DREAL a en effet estimé que les dépôts de sédiments lors des crues pouvaient contribuer à perturber le fonctionnement écologique du site du vallon de Longpré, intégré au dispositif européen Natura 2000.

Comments are closed.