Le bassin de l’Hermite à Baincthun

Sur la commune de Baincthun, la crue du 26 novembre 2009 a provoqué l’inondation d’une quinzaine de maisons du quartier du Courgain.

Pour remédier à cette situation, le SYMSAGEB a programmé l’aménagement d’un bassin d’expansion de crues sur le ruisseau de Berthenlaire, afin de retenir le débit de crue du ruisseau en amont du village. L’ouvrage correspond à une digue en remblai traité permettant le stockage de 63.000 m3 pour une crue centennale. Il pourra ainsi retenir la moitié du débit du cours d’eau. Une enquête publique effectuée en septembre 2009 a permis de recueillir l’avis de la population sur le projet. Le SYMSAGEB a obtenu le 29 mars 2010 l’autorisation préfectorale pour la réalisation de cet ouvrage.

Initialement prévu en été 2010, le chantier a du être reporté. Il a démarré au début du mois de juin 2011 et devrait durer jusqu’en septembre 2011.

La première étape a consisté à abattre les arbres sur l’emprise de l’ouvrage, puis à aménager une piste d’accès au site.

L’entreprise a ensuite procédé au décapage de la terre végétale sur la zone de prélèvement des matériaux pour la constitution du corps du barrage.

Un nouveau pont a été aménagé pour assurer le franchissement du cours d’eau en toutes circonstances.

L’assise du barrage a fait l’objet d’un traitement de stabilisation et les limons du site ont été traités à la chaux pour constituer le matériau d’édification du barrage. Des palplanches ont ensuite été mises en place pour les fondations de l’ouvrage et l’étanchéité du dispositif.

L’entreprise a ensuite procédé à l’aménagement de l’ouvrage de régulation du débit, avec un radier en béton parsemé d’enrochements pour reconstituer autant que possible des conditions naturelles pour le milieu aquatique. Ce radier a été recouvert d’une dalle béton, pour accueillir l’élévation du remblai pour le corps de digue.

Le talus a ensuite été recouvert d’une géomembrane pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage.

L’entreprise a procédé aux terrassements pour aménager le bassin de dissipation et le chenal de restitution des débits qui pourraient transiter par la surverse en crête de l’ouvrage. Ces ouvrages ont été renforcés en enrochements pour assurer leur stabilité.

L’ouvrage a été terminé en octobre 2011, il est désormais opérationnel pour réduire l’ampleur des crues du ruisseau de Berthenlaire dans la traversée de Baincthun.

Une station de mesure de niveau permet de suivre le remplissage de la retenue lors des crues.

La végétalisation de l’ouvrage assure une bonne intégration paysagère, et la mise en place d’une grille de protection à l’entrée de la conduite empêche l’obstruction de l’ouvrage par des branchages.

Mise à jour : le 29 novembre 2011

Comments are closed.