Les enjeux des eaux de baignade :
Afin de répondre à la nouvelle directive eaux de baignade de 2006, des travaux doivent être engagés en matière d’assainissement afin de réduire les pollutions bactériologiques transitant jusqu’à la mer. Le rôle des plages dans l’économie touristique des communes est primordial, d’où un investissement conséquent et rapide pour améliorer la qualité
des eaux de baignade. Une prise en compte des enjeux par les communes situées en amont de celles dites littorales est également nécessaire car celles-ci peuvent être sources de pollution.

Les enjeux des eaux conchylicoles :
Les normes sanitaires en matière de production conchylicole sont strictes. La qualité des gisements dépend de la qualité de l’eau dans laquelle les coquillages vivent. Une approche globale des pollutions bactériologique, planctonique et  physicochimique est indispensable pour protéger les gisements des fermetures ponctuelles et répétitives. Tout comme pour les eaux de baignade, les collectivités doivent mettre en oeuvre des travaux de résorption des rejets pluviaux et domestiques.

Orientation-4.-Protection-et-mise-en-frange-de-la-frange-littorale.pdf (6 téléchargements)